Vous avez envie de découvrir un peu les dernières nouveautés en terme de musique, mais sans le coté relou habituel de la presse ? Retrouvez en podcast le dernier épisode de jean2.com :
Sur les conseils d’un vieux briscard, Eric Jean-Jean était à deux doigts de se dire qu’il allait attendre les vacances et se la couler peinard vu que les nouveautés, de toute façon, ne se bousculaient pas au portillon. Et puis voilà, qu’il se fait tacler sans prévenir cette semaine par le revenant Pete Doherty. Oui, Pete Doherty, vous savez, la publicité vivante pour l’arrêt immédiat du crack au petit déjeuner. C’est que Eric jean-Jean est un sensible et ça, un jour, ça le perdra. Malin, Doherty la joue humble poète maudit et Jean-Jean craque (pas au petit déjeuner, hein ?). Il lui en faut peu. D’ailleurs, inconstant et changeant il craque (vers midi, naan, j’déconne !) aussitôt dans la foulée sur Rokia Traoré et Madeleine Peyroux. En ayant positivement adoooré au passage le jeune Sliimy.
On ne peut pas faire confiance à Eric Jean-Jean.